Quelques règles de sécurité pour votre piscine

Selon la loi en vigueur

Depuis le 1er janvier 2004, cette loi impose aux propriétaires de piscines de plein air, enterrées ou partiellement enterrées, non closes, à usage individuel ou collectif d’être pourvues d’un dispositif de protection normalisé au plus tard à la mise en eau, ou si les travaux de mise en place de dispositifs de protection nécessitent une mise en eau préalable, au plus à l’achèvement des travaux de la piscine.

Dans le cas d’une piscine et mise en eau avant le 1er janvier 2014, le propriétaire doit la sécuriser avant le 1er janvier 2006.

Depuis le 1er mai 2004, les propriétaires de piscines d’habitation données en location saisonnière, doivent se pourvoir d’un dispositif de sécurité aux normes.

IMPORTANT Les 4 dispositifs bénéficiant des normes en vigueur :

•La barrière de protection Normes NF P 90 306

•L’alarme de piscine Normes NF P 90 307

•La couverture de sécurité et volets roulants Normes P 90 308

•L’abri de piscine Normes NF P 90309

La sécurité est aussi une question de VIGILANCE et de BON SENS.

Nos conseils : Quel que soit votre choix, ayez toujours en tête que la vigilance des parents doit être constante.

Qu’il convient de régulièrement s’assurer du bon fonctionnement du dispositif de sécurité.

Après la baignade :

•Pensez à sortir tous les objets flottants, jouets, bouées, objets gonflables et à remettre en place le dispositif de sécurité.

•Si vous avez une piscine « en kit » (qui n’est pas enterrée dans le sol).

Retirez l’échelle après la baignade pour en condamner l’accès.